haut

L’âme du monde

Gilbert Racicot, collaborateur à la librairie Trinitaire de Centre Jean-Paul-Regimbal nous fait découvrir le  livre de Frédéric Lenoir : L’âme du monde.

Philosophe et historien des religions, Frédéric Lenoir est l’auteur de nombreux essais et romans, traduits dans une vingtaine de langues.

Son livre est un conte philosophique : c’est l’histoire de sept sages de croyances différentes, ayant reçu, chacun  en rêve, la mission de se rencontrer pour laisser un héritage verbal à deux adolescents, un garçon et une fille.

Parmi les sept sages il y a :

. un moine chrétien américain

. une mystique indienne

. un cabaliste israélien

. une philosophe néerlandaise

. un maître sophiste africain

. une chamane de Mongolie

. un maître taoïste chinois

Ils sont accueillis dans un monastère  par un lama tibétain.

Nous y trouverons l’essentiel du message des traditions spirituelles au-delà des dogmes, au-delà de la culture, au-delà de tout ce qui divise les courants spirituels pour montrer quels sont les points fondamentaux qui permettent de vivre ensemble dans la différence.

Qu’est-ce qui nous réunit au-delà des croyances, qu’est ce qui réunit au-delà des cultures? Pas dans les mots, pas dans des concepts, mais dans la réalité du vécu, dans la vie. Les sages ont en commun la ”Sagesse Éternelle”.

Comment avoir une dimension plus intérieure, plus spirituelle?

imagesCAOZ3N3LQuel est le sens de notre vie? Comment notre esprit peut-il nous rendre heureux?

Vous y découvrirez des valeurs de solidarité, de partage, d’amour, et comment avoir une attitude juste, car la spiritualité prend mille visages et nous amène dans « l’Être », pas dans l’avoir.

Au départ, ce livre a été écrit pour des jeunes de 15-20 ans, pour qu’ils puissent comprendre que la vie a un sens profond, qu’on peut faire quelque chose de beau de sa vie.

Deviens ce que tu es, fais ce que toi seul peut faire, suis la voie de ton cœur !

Il y a souvent confusion entre le dogme et la spiritualité. Dans toutes les traditions, il y a des trésors de sagesse qui ont participé à la construction de notre civilisation.

La religion relie, parce que ça fait du lien social, en partageant les mêmes croyances religieuses.

La spiritualité délie, elle libère, c’est-à-dire qu’elle libère pour mieux relier. C’est un travail sur soi dans lequel on apprend à se connaître, ‘”Connais-toi, toi-même” Socrate. En se déliant, c’est-à-dire en étant pleinement soi-même, on est libre de pouvoir mieux aimer et de se relier aux autres de façon plus juste, parce que le but de la spiritualité, c’est l’amour. La liberté conduit à l’amour.

Ce livre m’a permis de m’ouvrir à d’autres croyances,  de faire face à mes préjugés et de « déparasiter » de fausses croyances qui m’ont handicapé tout au long de ma vie. Il répondra également au défi des relations. Une fois la lecture de la première partie, je vous mets en garde de le quitter…….??

Je vous laisse sur un extrait du septième jour “Le bonheur et le malheur sont en toi”   De l’acceptation de ce qui est :

                          “Un sage prit la parole et dit : << Ne rejetez pas la part d’ombre, de brouillard, de ténèbres, que vous portez en vous. En la niant ou en voulant la maîtriser de manière trop volontaire ou rigide, vous ferez croître sa force. Vous assisterez un jour au retour violent, sous forme d’acte compulsif ou de maladie, de l’obscur et du refoulé. Accueillez tout ce qui est en vous et intégrez-le à votre conscience dans une véritable acceptation de ce qui est.  Puis travaillez à vous transformer, dans la confiance et dans l’amour.>>

Bonne lecture……. Bien humblement

 Gilbert Racicot

L’âme du monde de Frédéric Lenoir en vente à la Librairie Trinitaire, 200 boul Robert Granby (Qc) J2H 0R2 : 11,95 $

Poster un commentaire